Etre un artiste, c'est vivre de son oeuvre. Quoique.

Publié le par David de...

Il y en a qui ont été compris après. Notre fameux Van gogh !

Qui a été un moment, le plus cher du marché de l'art.

On a reconnu son oeuvre après sa mort. Pourquoi ? Gauguin peignait pratiquement la même chose, sauf peut être, et encore, je ne sais si Van Gogh y a passé un moment, en Polynésie.

Désormais, on sait pourquoi : Van gogh était un pauv' type qui s'enivrait et ne couchait qu'avec des prostituées. Il déplaisait en société. Il était impossible de le présenter à des gens bien en vue. Il était trop grossier , sans jamais être vulgaire.

La vulgarité, c'est dans la manière. Un signe de distnction prorpre aux nazis..

Si l'on s'en tient à leur propres discours, ce sont les mêmes.

 

Dans le grossier, ce ne sont que des mots. La grossièreté est une forme de pudeur

Pour ériger (au début j'avais mis "poser des barri", mais je me suis dit que ce verbe,c'était mieux. Qu'en pensez-vous ? Vous pouvez me laisser un commentaire qui peut me traîner dans la boue ou m'insulter de tous les noms, j'aime qu'on me déteste, rien à voir avec une hormone quelconque) un mur entre la sphère privée et publique. Mais c'est hélas aussi, une source de profit.

 

Le moindre prétexte est source de profit. Au premier à avoir le bon prétexte ou le pif, la même "stratégie commerciale" ou "stratégiie gna, gna, gna".

La stratégiie gna, gna, gna" est la meilleure. Cà fait un bout de temps qu'on se fout de la gueule du peuple. La démocratie est avec nous. A nous, pour être précis.

Pourquoi ne pas continuer à les prendre pour des cons ?

-

 

.

Pour révéler, en chimie, un actif, il lui faut un réactif aussi violent que lui

Publié dans Informations-politique

Commenter cet article