"Il faut pouvoir survivre à ses enfants" nous dit Mr Lodieux.

Publié le par David de...

 C'est qu'ils sont dangereux maintenant: çà vous lyncherait un vieillard ! J'en ai cintré 4 (avortement de fortune) , noyé 1 et enfin, une fausse couche de la dernière, à coup de pompes dans le buffet.

Je n'aime pas les enfants. Surtout quand on me les fait dans le dos. Cà ne m'est jamais arrivé mais je préviens.Je ne veux pas d'un petit monstre.

 Comme la petite garce qui a accusé un homme de viol, il y a 7 ans. Puis, rongée par le scrupule de cette vengeance de petite fille, avoue avoir menti...

Sûrement: sinon, je serai papa, comme toi, et toi, toi aussi. Non, pas toi, lui. Non, toi non. Toi qui ne t'offusques pas de lire ces lignes et d'aimer çà. Tu es comme moi ou un père indigne.En perdre un n'est pas si grave; on peut en faire d'autres.

C'est ce que faisaient les moyenâgeux: ils en faisaient 15, en l'espoir qu'il y en ai au moins 5 qui survivent à a peste, au choléra, la lèpre, la petite vérole, etc...

Un père cynique qui, quand il voit son petit con de fils, avoir boxé une gamine de 13 ans et l'avoir tuée d'un uppercut. Une bonne tarte dans la gueuleaurait fait plus distingué.

Il vivait peut être dans une cage à la maison, ce futur proxénète.Pour tabasser une gonzesse de la sorte, il faut avoir un gène de proxo. Peut être même un chromosome de trop.

Pas la peine qu'il se creuse longtemps pour deviner ce qu'il pourrait en tirer, de cette faiblesse de galanterie envers les dames.

J'espère qu'on va lui déblayer le fondement à Alcatraz, ce petit merdeux. Qu'il joue la gagneuse pour les autres, du côté de ceux qui ont perdus: les losers, comme on dit. Les moins bien chanceux d'entre nous, dirai-je...Ou bien qu'ils le confient à son père, qu'il l'étrangle de ses propres mains. A sa place, j'en mourrai d'envie.

David de...

Publié dans Informations-politique

Commenter cet article