"Il faut toujours péter plus haut que son cul", çà se vend mieux

Publié le par David de...

A mon époque d'adolescent pubère mais déjà poilu, les politiques masquaient les émeutes en disant que tout va bien.
Aujourd'hui ils s'en servent.Ils les montrent et disent que tout va mal. C'est éternel un politique . Ils trouveront toujours un truc pour durer.
Hein, Monsieur Sarkozy.On le croyait bien mort. Il est bien vivant, il remue tout le temps pour qu'on soit sûr, ou peut être pour en être sûr lui-même. T'es vivant mec, détends toi.Nous aussi, on est sûr.C'est bon.Tu nous laisses regarder le film maintenant, Big Brother?

La technique du surhomme : "Je peux le faire" (dixit Francis Blanche avec Pierre Dac dans leur fameux sketch du fakir sar Rabindranath Duval)
(référence à Nietsche qui n'avait rien à voir avec le nazisme mais suggérait simplement de se surestimer pour dépasser ses limites, il faut toujours péter plus haut que son cul, çà se vend mieux )
* voir anecdote en fin de page.

Mr Sarkozy montre bien qu'il peut tout commander. Preuve que le régime est fragile. Le présidentialiser ( çà se dit ? ) est bien trop risqué. Un petit pouvoir qui commence à grandir chaque jour, une influence qui peut tout contrôler.Hitler était très fort à ce jeu là.Si un type de sa trempe faisait de la politique, se dirait en voyant ce spectacle de marrionnette : "C'est du gâteau".Mr Besson est de ceux qui lui doivent surtout.La fin de sa carrière politique mais aussi de son avenir de porte flingue à présent.Il croyait que les gens votaient pour l'homme.Mais il a oublié les vrais millitants qui votaient pour sa couleur politique.Sans ceux là,il n' y a plus de majorité. . .
Il lui dirait que sans lui, il n'est plus rien.
La soumission passe par l'humiliation.Vieille technique d'interrogatoire aussi racontée mais en plus hard dans 1984.Ceux qui étaitent contre quittaient le rang une balle dans la nuque après avoir été réeduqué. Heureusement, nous n' en sommes pas encore là; restons vigilants.

Espérons que cet homme n'est pas en train de grandir avec les flashs de l'ascension de l'autre qui impressionne "les plaques sensibles de son cerveau " ( Serge Gainsbourg sur l'album "l'homme à tête de chou" sous le titre "flash forward" ) parce que s'il arrivait une crise financière de plus que celle qu'ils ont étouffée à coup de milliards ou fait cadeau ( extrait d'une théorie du complot ) le phénomène se répètera et les moyens seront bien plus considérables qu'à leur époque ( fiches contre passeport biométrique, caméras de télésurveillance au lieu de petit personnel qui vous suis , etc . . . ) je suis sûr que ce serait très facile pour quelqu'un de diaboliquement bien organisé ; je suis sûr que l'on en fabrique à nouveau des gens pareils.
Mais l'illusion de la liberté reste la plus douce des dictatures. . . sauf pour les victimes d' injustices.

* anecdote : je me souviens d'un type qui s'inventait une vie chaque fois qu'il rencontrait quelqu'une.On ricanait car on savait que c'était bidon.Je l'ai revu quelques années plus tard et il était devenu ce qu'il s'était persuadé qu'il était...Pavlov aussi avait raison.voilà ce qu'est l'oeuvre de Friedrich et non ce tas de mensonges sur les théories nazies.Les nazis ont détourné son oeuvre en leur faveur!C'est même sa petite soeur qui en a eu l'idée...


David De.

Publié dans Informations-politique

Commenter cet article