La crise de "la Trierweiler".

Publié le par David de...

Ridicule, immature et absurde réaction de la part de "la première dame de France" (on attribue ce titre à la con, "première dame",  depuis JFK).

Le coup du baiser après la bise à Ségolène® sur la tribune...Elle va finir par pisser autour du lit pour marquer son territoire et sur la jambe de François Hollande.

 

Le coup du "tweet" dans le style "J't'aime pô, Ségolène®" est de la surenchère. Si elle continue, il va la lourder. Cette rivalité unilatérale est grotesque.

Y'a des tartes dans la gueule qui se perdent, avant la crise d'hystérie.

Il a quitté "la mère de ses enfants" pour elle ! Il est normal qu'il ait toujours de l'affection pour elle.

Il l'a  cocufié, il n'a donc aucune raison de lui en vouloir. Au contraire, à se faire pardonner.

  C'est le gravier dans la chaussure, le chardon à la chaussette, le furoncle douloureux, mais je m'emporte.

Il faudrait peut être la recadrer. Sa crise de possession risque de tourner  au "syndrome Cécilia" à l'envers.

Il va être obligé de se trouver un top model pour rattraper le coup.

David de...

Publié dans Informations-politique

Commenter cet article