La dette de la Grèce.

Publié le par David de...

Cà me rappelle l'histoire de l'Argentine, il y a 10 ans: ils ont appliqué au départ les mêmes remèdes que subit la Grèce, en ce moment, et s'appauvrissaient d'année en année, à régler leurs échéances de crédit.

 

Jusqu'au jour où les Argentins ont dit: "Stop !". On arrête de payer le temps de se refaire. Et ensuite, on vous remboursera.

Cà a marché ! Ils ont repris les paiements 3 ans plus tard. Et les créanciers ne sont pas morts de faim.

 

C'étaient les mêmes méthodes de pression: les agences de "notation" (Lehmann Brothers avait une très bonne note...) baissent la note et les gouvernements dépècent les biens publics et les jettent aux même investisseurs prêteurs de deniers publics...

 

Ce monde mérite le chaos. Et je crois qu'il vient de frapper, là. Toc, toc ?

 - Mais entrez donc ! Qu'est ce que je vous sers: un plat de pauvres "indignés"?

 - J'en ai assez bouffé du pauvre râleur à pancartes impuissant. Servez-moi plutôt du gros riche qui possède, satisfait, avec un peu de ses larbins politiques en garniture.

 

Je sens que çà va vraiment chier, cette fois...Pas grave: on est déjà fiché.

Comme en RDA, à l'époque de la Stasi, mais en bien mieux: prise d'empreintes des doigts des deux mains (ne les perdez pas, sinon ce sera les orteils, mais vous aurez votre fiche à la Kommandantur. Pardon: mairie, c'est promis); à la prochaine rafle, pardon: évacuation de manifestants, on vous retrouvera.

Si vous les faites vraiment chier, ils trouveront bien un truc à vous coller sur le dos.

Pourquoi pas une belle histoire de pédophilie ? Facile de corrompre un enfant...Cà a marché à Outreaux ! les "outrés d'Outreaux", vous vous souvenez ? Et sans prometrre de scooters, ni de playstation, ni d' i-phone. Alors...

Non, vraiment, ce système est un mimétisme de la Nature. Une sorte de chaîne alimentaire, mais entre humains.

Avec, en bout de chaîne, un requin de la finance...

David de...

Publié dans Informations-politique

Commenter cet article