"La fin des temps" par Fukushima.

Publié le par David de...

A force d'arroser les réacteurs à quantité de 200 tonnes d'eau/jour, elles se sont déversées dans l'Océan Pacifique et a les a tous contaminés. Le détroit de Gibraltar a été bétonné pour épargner les mers.

Aucun poisson comestible ne ne pêche plus dans les océans.

Les économies locales sont ruinées.

 

Pour réduire les coûts et augmenter les profits...Pour produire plus et toutes ces conneries.

Les pluies commencent à devenir radio-actives, elles aussi...

Les bunkers des années soixante et 2012 se vzndent à prix d'or.

 

Les peurs envahissent tous les esprits: on se bat pour loger dans les caves et sous sols.

-On va être obligé de se terrer sous terre, comme dans "L'armée des 12 singes" de Gilliam mais on ne risque rien côté virus, désormais. A moins que çà mute, dit Armand.

-Ma mère est morte en une semaine, après avoir abusé des huîtres, dit sombrementMotoko.

 

Les moins fragiles survivront, comme à Tchernobyl, où la vie sauvage a repris.

Par miracle, les bêtes sauvages pullulent sur le site. La nature s'est adaptée à ces nouvelles conditions.

A suivre...

Publié dans Littérature

Commenter cet article