La mort est comme une érection.

Publié le par David de...

On raidit lentement, ...puis on relâche. On "déraidit".

On meurt tous et toutes, comme des quequettes. On bande. On débande.

Un coït dans la mort. Une "petite mort"

Et comme on meurt seul, ce n'est

Commenter cet article