Les black blocks: des casseurs ou des empêcheurs de tourner en rond?

Publié le par David de...

Ah,Les black blocks...

Pour l’instant, ils les font passer pour des casseurs trosko-anarchistes ( anarcho-trotskystes? On s'en fout: c'est de la propagande digne des dictatures des années 1900 à 1936 jusqu'à ce qu'ils servent la Résistance),  mais les patrons du XIXe siècle cassaient les grèves de la même façon; dans les années 60 et 70, ce sont les RG qui cassaient les manifss en se faisant passer pour des casseurs..
Une révolution ne se fait pas à coups de pancartes; les coups de matraque sur les manifestants (ex: les pompiers) en sont la preuve.
Ou bien une grève générale! Mais entre les larbins plus nombreux et ceux, étranglés par leur crédit immobilier; sans compter ceux bien installés, il ne faut pas trop compter dessus.
Pour preuve: ils continuent à nous narguer en se réunissant à nos grands frais, dans des palaces avec un dispositif policier digne d’une dictature et invitent de grands financiers, banquiers, inndustriels de très grosse fortune. Et en fait, pour se gaver de petits fours, de champagnes, de repas somptueux et de grands crus hors de prix. A nos frais!
Il faut leur rentrer dans le lard. Les Grecs ont déjà commencé; les Espagnols ne vont pas tarder et les Portugais trépignent.
Les Irlandais, chez eux, tout est cher sauf les impôts: ils se foutaient de notre gueule en nous disant:
« Vous voyez que le capitalisme à outrance, c’est le lupanar! ».
Les Islandais les ont viré du gouvernement et ont dit niet. C’est marrant, on n’en parle plus…
Bref, aux armes, sinon rien.Il ne faut pas croire que les « blocks » soient un groupe isolés: ils sont parfaitement organisés pour déstabiliser leurs petites sauteries. C’est gênant quand il y a du bruit dehors.
Ils communiquent par tel cellulaire et disparaissent « just like that » (pour paraphraser Kaiser Soze. Sans le « snap ». Ils n’ en chopent jamais un seul. Juste des petits casseurs isolés qui n’ont rien à voir et même si çà l’était, ils ne nous en parleraient pas, de toute façon, de peur de la contagion.

David de...

Suite: L'instauration du "nouvel ordre mondial (new world order)" a déjà commencé.

Publié dans Informations-politique

Commenter cet article