Les différentes façons de se sentir vieillir.

Publié le par David de...

Les enfants : les voir grandir, c'est se sentir plus vieux chaque année. Certains se rassurent, quand il les ont réussis. Les autres vieillissent plus vite...

Un(e) conjoint(e) régulie(è)r(e)*, que vous voyez vieillir, qui enfle, où tout dégringole, se frippe, çà fiche un coup.

D'autres, le constat : qu'ai-je accompli depuis car à mon âge, ce serait trop tard de s'y mettre.

Et il y a les éternels ( c'est le cas de le dire, c'est ainsi qu'ils le ressentent) célibataires:  instables, insaisissables, ni par le temps ni par personne, sans attache aucune, comment font-ils ? Ils s'en rendent compte chaque fois qu'ils fêtent quelque chose : à 20 ans, ils se souviennent qu'une demi-journée, au grand max, une journée complète, ils récupéraient. A 30 ans, il faut bien 2 nuits.

A 35, car çà s'accélère ensuite ( l'exponentielle s'applique aussi au vivant : comme Archimède, le type était dans son bain, à la différence que ce n'était pas de l'eau ), il faut bien 3 jours. A 40, n'en parlons pas ( expression à la con, puisqu'on finit par le dire quand même ), c'est une semaine !

David de...

( subtil, 2 double-parenthèses dans le même mot, et celle qui suit juste derrière. Pénible, même: c'est comme si on vous chuchotait dans l'oreille tandis que quelqu'un d'autre vous parle)

Commenter cet article