Libéral ou conservateur : gauche ou droite. son sens aux USA et en France est totalement différent.

Publié le par David de...

Eh oui, en France, être libéral, c'est être de droite. Aux USA, il signifie "gauchiste". Amusant, non ? Qui a le "bon sens" ( encore faudrait-il qu'il y en ai...) ?

USA: libéral c'est, liberté de culte, liberté de moeurs et économique. La liberté appliquée à tout.

En France, rien à voir ! On arrive à faire cohabiter la liberté économique avec lz réglementation des moeurs et des cultes. Absurde !

Madelin se présente comme libéral, mais pas de droite. Bon lui, il a de bonnes raisons : il était d'extrème droite durant sa jeunesse. Il rachète son âme. Il essaye de rétablir le vrai sens du mot "liberté"

 

Une preuve de plus de l'imbécillité et de l'inutilité de nos hommes politiques qui ruinent le pays en indemnités, avantages en nature, petit personnel, appart et voiture de fonction avec chauffeur et retraite "chapeau" comme dans la finance, se contentent de serrer des pognes.

Ce n'est pas le train de vie de l'Etat qu'il faut réduire, mais du gouvernement et des parlementaires.

 

On a vraiment les hommes politiques les plus minables.  A gauche comme à droite chez les partis modérés.

La proportionnelle ne fonctionne pas en France. Ce serait le retour à la 4e République. Et c'était le foutoir. Leur  utilité se révélait absurde. Mais çà tournait mieux avec les lois du parti de la Résistance et de Gaulle. Et les hauts fonctionnaires faisaient le reste.

Preuve qu'ils ne servent à rien et coûtent cher, ces salopards : ils se votent le montant de leurs indemnités, de leur frais de représentation, etc...C'est là qu'il faut faire des économies : en réduisant leurs émoluments à eux. Au moins, on serait sûrs qu'ils font de la politique par vocation, ces incapables faiseurs de déficit !

Pas par des suppressions de postes d'enseignants...Il suffit de lire les forums : ils écrivent comme ils causent désormais. Est-ce de la novlangue. Il ne manque que la dictature de Big Brother, qui va avec.

J'ai bien une solution mais çà râlerait un peu: tous les abattre pour renouveler le cheptel ou les emprisonner avec les autres détenus pour devenir leur petite copine, çà leur fera les pieds ( en l'occurence, ce sera plutôt le fondement, dans ces circonstances) et servir de leçon aux nouveaux.

Les jeter dans l'arêne de Fresnes où même les matons n'osent pas descendre...Pardon, je bave. Après racket, râclée et sodomie, je vous promets plus jamais ils ne gaspilleront nos impôts.

La messe est dite ? Amen.

 

 

 

Publié dans Informations-politique

Commenter cet article