"Vendre la peau de l'ours" : une expression menacée...

Publié le par David de...

Dans 50 ans, il va falloir trouver autre chose. Comme il ne restera plus que des chiens, des chats et des chevaux ( on ne mange plus de boeuf, mais du bourrin, désormais...).

On va essayer et voir ce qui colle le mieux :

"Il ne faut pas vendre la peau du chat" ? Non.

"Il ne faut pas vendre la peau du chien" ? Non.

"Il ne faut pas vendre la peau du cheval" ? Oui !

 

Merci Sanghero.

David de...

Commenter cet article