Dette publique et déficit public.

 On est endetté à 86%. La Russie, à 6%.

Pourtant, une fois elle s'est retrouvée en défaut de paiement, après deux mandats de dépeçage des "bijoux de famille".

Un peu comme nous, mais à grande échelle car  la présence des méga-compagnies de pétrole, offertes aux plus argneux des aparatchiks pour qu'ils quittent le pouvoir: les révolutions, çà a toujours été à coup de pognon. Même la nôtre.

Tailladée  par un Eltsine qui vous brade n'importe quoi pour une bouteille de Moskoskaya" et une gueulante  dans un karaoke. Et même d'une danse en bras de chemise, complètement cuit. Deux mandats...Oui. Deux mandats. Un vrai carnage...

Bref, l'euro aurait peu de chnce de survivre. Du moins, à tant. Ah bon ? Les investisseurs préféraient-ils le dollar ?

Ah non: il n' y a plus que le franc suisse et l'or. Et même, les dents en or.

Vérifiez quand on enterre vos vieilles gens s'ils ont toutes leurs dents.

 

(Suite à venir)

 

David de...