La fin des Etats-Nations.

On y est: les Etats n'existent bientôt plus.  Les USA, en tant que nation, ne sera plus qu'un souvenir. Standard & Poor's était bien obligée de traiter de la même manière qu'avec la Grèce, sa propre nation... Sinon, plus de crédibillité ! Mais je crois que c'est déjà fait.

Les agences de notation ( toutes américaines...) en décident: une mauvaise note  est distribuée aux Etats pour décider à quel taux, les banques vont leur prêter du blé ( Les banques centrales prêtent aux banques au taux qu'elle applique. Les banques prêtent aux Etats au taux selon la note de ceux qui bossent pour elles. Cherchez l'erreur ), alors que ce sont les banques centrales, censées représenter les Etats et leur souveraineté, qui prêtent aux banques privées..Elle est bonne, non ?

Sauf que, les banques centrales sont indépendantes des Etats. Mais ne le sont plus des banques ( 12/08/2007:L'hégémonie du capitalisme financier. )...Encore une bien bonne ?

Les mêmes agences de notation qui n'ont jamais vu arriver le pire...

Oui, chers "survoleurs d'articles", ces mêmes agences de notation qui distribuent des bonnes notes aux boîtes en train de couler ( comme "Lehmann Brothers"), ce sont ces bons à rien ou ces larbins qui décident à quel taux on va nous prêter nos propres impôts ! Décidément, on aime se foutre de la gueule du monde, l'absurde règne dans la finance.


Réagissez !

J'en profite pour vous proposer une vaseline à fort pouvoir lubrifiant, en cas d'échauffement dû à un mouvement trop  énergique, (c'est vrai qu'ils y mettent le paquet, l'occasion est trop séduisante: çà s'agite trop ailleurs, le monde arabe...) des <<marchés financiers>> à bousiller les droits sociaux et le patrimoine des nations (la Grèce va être mise en pièces, trop de service public: eau, électricité,etc).( "Ronald Reagan, responsable de l'effondrement de notre monde moderne?" Oui, c'est bien ce con-là,nous dit Mr de...)

 Je vous conseille de vous y habituer et de souscrire un abonnement, comme une livraison régulière de notre lubrifiant, ce sera notre quotidien désormais.

Ne vous inquiétez plus, il est trop tard.( Global Europe Anicipation Bulletin N°53 (15 mars 2011) : La Fed face au grave dilemme de l'été 2011)

 

Mais peut être était-ce calculé puisque rien n'a été fait, ils ont remis le couvert ?Tout n'a pas disparu: certains ont empoché de confortables commissions sur de l'argent qui n'existait même pas ! ( 26/08/2008:Les spéculateurs provoquent la récession ... ).

 

Une stratégie qu'on croirait presque millimètrée: les banques et leurs traders encouragés à recréer la même situation qu'en 1929, et sachant cette fois, que les Etats interviendraient dans cette crise en s'endettant encore plus,  pour ne pas subir la même récession de l'"Après 1929".

Mais cette fois, les Etats ne peuvent plus intervenir comme Roosevelt, dans les années 1930 avec le New Deal (les grands travaux: barrages hydro-électriques, ponts, routes; un peu comme Hitler), puisque les Etats sont endettés jusqu'à l'asphyxie et les hommes politiques à "donner la patte" en l'espoir d'un job de consultant dans un grand groupe en fin de mandat et pas de réélection...

Et ainsi, enfin instaurer :

"Le nouvel Ordre Mondial ("The New World Order L'instauration du "Nouvel Ordre Mondial ("The New World Order")" a déjà commencé. ").

Il est imminent. Si nous ne faisons rien, il faudra s'habituer.

Cà tombe bien: on s'habitue à tout. Il suffit de serrer les dents et relâcher les sphincters.

Relâchez surtout: la vaseline ne fait pas de miracle. A moins que...La cortisone; la révolte...Le clou de girofle ? Suite possible ?... Fight Club. Chaos. Confusion. Savon.

  David de...


Source: GEAB N°56: Crise systémique globale - Dernière alerte avant le choc de l'Automne 2011 : Quand 15.000 milliards USD d'actifs financiers partiront en fumée