Pas de job? Créez une association loi 1901!

Vous créez votre poste de directeur et invitez vos amis  à collaborer. Mais attention: Sarkozy a décidé de tailler dans les budgets des assos', surtout celles qui viennent en aide aux gens démunis, sans abris...En plein hiver! Alors inutile de choisir ce créneau.

Le but est de refroidir le maximum de personnes improductives et ainsi, faire baisser les statistiques, comme on rabaisse le niveau du bac pour réduire le nombre d'échecs...Pourquoi croyez-vous qu'un "bac+2" commence au SMIC ! C'est hélas vrai. C'est la loi du marché comme la loi de Darwin: s'adapter ou mourir ("réussir ou mourir" pour les fans de "50 cent").Bref. Fermons la parenthèse, ce que je viens de faire.

 

Car certaines associations, on l'a vu, ont surtout servi à détourner des fonds (ARC Association pour la Recherche sur le cancer), distribuer des indemnités de départ à leurs dirigeants, d'un montant considérable (voir le montant des indemnités  d'Irene Khan et de Kate Gilmore d'Amnesty International)!

Pire: d'autres ne servent à rien. Il existe une nouvelle association nommée le PLIE. Elle est censée accompagner les demandeurs d'emploi et les orienter, en procédant à un premier filtrage, qui est loin d'être impartial et objectif, vers le poste qui convient à son profil.

 

J'ai entendu dire qu'un prétendant avait rendez vous avec un agent de cet organisme. Cette personne était en train de prendre le café avec tous ses collègues quand il est arrivé.

La secrétaire, qui participait aussi à la collation, puisqu'elle avait lieu dans le bureau d'icelle, lui demande la raison de sa visite et il désigne la personne avec qui il avait rendez-vous, présente à ce "brunch".

A cet instant, tout le monde se lève et retourne à ses pénates et à sa tâche fictive.

La secrètaire propose au monsieur de patienter, le temps que la personne avec qui il avait rendez vous, règle quelques menues besognes.

Il a patienté 20 minutes et s'est demandé comment pouvait elle donner des rendez-vous à des heures précises et se permettre de le faire patienter, alors qu'elle prenait le thé, à l'instant où il est arrivé, malgré les "menues besognes" qu'elle avait en cours...

On peut en déduire que créer une association, est la même action que créer des emplois fictifs (merci Chirac, pour le tuyau) ou une "association de malfaiteurs" tout à fait légale:

Vous créez des emplois, ainsi que le vôtre.

J'attends vos suggestions et collaborations, ne serait-ce qu'en matière administrative et de concept. Vos idées m'intéressent.